Cumbone & Katia pour Rouen Perplexe [Anniversaire de Cheval Cheval]

image (2)

L’anniversaire de Cheval Cheval approche à grands pas, la soirée est en préparation pour cet évènement aussi exceptionnel qu’il sera atypique. Après notre article consacré à l’année écoulée pour la boutique, place à Katia, la propriétaire et Cumbone, l’artiste rouennais à l’honneur le 9 février.  C’est au sous-sol de Cheval Cheval dans un cadre accueillant (oui parfois une cave n’est pas seulement un endroit lugubre et étrange) que Rouen Perplexe a rencontré Cumbone et Katia. L’occasion pour eux de revenir sur leurs parcours respectifs ces dernières années et pour vous de mieux les connaître.

 Katia, c’est d’abord la créatrice d’une marque de bijoux originaux et drôle, "My Queendom For …" qu’elle créa alors qu’elle travaillait à l’Opéra de Rouen. C’était d’abord des trucs qui la font rire, des créations old school reprenant parfois des héros de notre enfance ou adolescence comme Sabrina l’apprentie sorcière, Widget, Screech (Sauvé par le Gong) ou encore des créations aux phrases provocatrices comme le collier "Pute". Ce dernier ne marcha pendant un an et puis il y a eu un soudain engouement qui en fît un des bijoux phare de la marque.

C’est aussi des bijoux exposés à Citadium, la boutique jeune-fashion du Printemps Haussman qui nous prouve définitivement que les Rouennais ont du talent !

Cheval Cheval, c’est sa boutique qu’elle a imaginée galerie d’art pour présenter des artistes de talent et pas uniquement ses créations qui sont aussi en vente sur le web : ICI.

Place à Cumbone, un personnage que l’artiste s’est créé de toute pièce et qui représente une partie de lui; un alter ego artistique qui lui permet en quelque sorte de se cacher pour mieux s’exprimer dans ses oeuvres. Il fît sa première exposition en 2010 puis enchaîna avec tous les lieux alternatifs de Rouen comme le Citizen Coffee. Il déplore d’ailleurs, l’inexistence de galerie d’art contemporain digne de ce nom qui manque de renouvellement à Rouen.

 Il voit ses oeuvres comme de l’art récréatif, impertinent et provoc’  qui lui sont inspirés par les gens qu’ils rencontrent. Issus d’un "milieu modeste et ne bénéficiant pas alors du réseau des riches", il veut rendre ses créations accessibles au plus grand nombre. Pour cela il diversifie les supports mais aussi les lieux de diffusion :  une partie en galerie, une autre en collage ou encore une production en série.

Ce touche-à-tout qui exerça "36 000 métiers" n’a pas de formation particulière et gère la totalité de la diffusion, mais aussi de la communication autour de ses oeuvres. C’est un "chef d’entreprise en roue libre" !

Il exploite aussi le côté voyeur d’internet, utilise des "photos dégueulasse" pour les "rendre dérisoires". Il ne va pas vers la facilité et considère qu’il est facile de "mettre une meuf sexy sur un tee-shirt parce que ça fait vendre." Il veut choquer, faire réagir, provoquer et s’interroger son public !

Katia et Cumbone nous prouve que l’art à sa place à Rouen et que le talent habite aussi notre ville … 

_______________________________________

La Team Perplexe souhaite remercier Katia & Cumbone pour le temps qu’ils nous ont consacré et pour leur bonne humeur communicative ! 

Article et interview réalisés par Prunelle

Publié le février 6, 2013, dans Le Rouen Qui Bouge, Rouen a un incroyable talent, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: