Rouen Perplexe was here : la Fête du Ventre !

Oyez, oyez brave gens, Rouen Perplexe est parti guerroyer à  « La fête du Ventre et de la gastronomie normande ».

Cet événement est le rendez-vous  des gourmands par nature et curieux de bonnes choses qui se font dans notre région.

Dans le quartier du Vieux-Marché, c’est un véritable festival pour vos papilles gustatives qui prend place.  Un lieu où les producteurs traditionnels normands viennent montrer toute la grandeur de leur savoir-faire.

Cette année comme de nombreuses années, je suis allé faire un petit tour au risque de mettre mon foie ou mon estomac en grandes difficultés .

En effet, les exposants qui vendent leurs produits vous proposent la plupart des fois avec un grand sourire de goûter leurs mets.

Sachant que cette manifestation se tient  sur plusieurs rues et que les marchands  noircissent les allées, je vous laisse imaginer votre état de santé, si vous vous laissez amadouer par tous  les producteurs  qui vous proposent de déguster, quelque chose ! Alors mes amis prenez  garde à la charcuterie, viandes, grillades  qui vous observent, prenez garde au caramels normands, confiture  et autre Neufchâtel.

Baissez les yeux quand vous voyez toutes les pâtisseries, les pains, les pains d’épices confectionnés à la main et cuit au feu de bois.

Contrôlez-vous  devant les coquilles saint-jacques, poissons et escargots !

Et que dire devant les macarons de la grand-mère Auzou© qui vous narguent sur leurs étals et  qui vous  poussent au plus profond de vous à craquer. Une solution, dans ce cas, les faire taire en les mangeant !

Pour ma part, j’ai craqué à ce moment-là ! Triste faiblesse de mon être, je n’ai pas pu résister  de me délecter de  leurs nouvelles trouvailles :  le macaron au Carambar ! Franchement ce n’est pas mauvais.

Et l’alcool alors ?  Si je n’ai pas évoqué cette douce chose  c’est pour les bonnes raisons  que le silence est parfois la meilleure des armes contre les tentations.

Mais professionnalisme oblige je vais être dans l’obligation de vous en parler. Afin de  pas émoustiller, la plupart d’entre vous (car la société nous conseillent fortement de boire avec modération), je vais faire vite.

Un défilé de cidre de toutes les couleurs, de poiré, de calvados à émoustiller mes yeux de néophyte.

Pour ce qui est de la « bibine »,  j’étais ravi de pouvoir consommer une bonne pinte de Northmaen, la célèbre bière normande sur place et en pression, s’il vous plaît. Que faire entre un tel choix  de blondes, de blanches, d’ambrées, je vous le demande ? Même si chacun d’entre nous à sa petite favorite,  c’est un véritable supplice pour tous les  amateurs de  cette boisson vieille comme le monde.

Et pour finir une petite note exotique très loin des veaux, vaches, cochons et autres bêtes que nous avons l’habitude de croiser dans notre chère Normandie. J’ai eu effectivement, le privilège de rencontrer au coin d’une rue non pas UN, mais DEUX LAMAS !

Qu’on me contredise mais dans mes souvenirs de  jeunesse pas si lointain  il ne me revient pas à la mémoire lors de mes balades dominicales cheveux aux vents   d’avoir  vu de tels animaux dans notre belle campagne

Cela me laisse infiniment perplexe !

Folklore garantie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fête du ventre : Le 20 et 21 octobre 2012, quartier du Vieux Marché à Rouen

Pour plus d’infos : http://feteduventre.com/

Article par Clément 

Photos par Clément et Prunelle

À propos de sovaness

Gourou musical à temps complet, boss des internets le reste du temps.

Publié le octobre 28, 2012, dans Le Rouen Qui Bouge, NomNomNomNomNom, Rue de la Soif, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :